L’Europe vers une finance verte
13 mars 2018
L’historique des lois fiscales
2 avril 2018

Les parkings : un investissement atypique rentable

Les parkings : un investissement atypique rentable

Contrairement à une idée reçue, l’investissement immobilier n’est pas réservé aux gros budgets. Il est possible avec un peu d’argent de devenir propriétaire en plein centre-ville et se constituer un revenu complémentaire allant de 50 à 250 euros. Vous l’avez surement deviné, nous allons parler d’un investissement atypique : les parkings.

Un ticket d’entrée relativement faible pour une rentabilité attractive

Le prix d’une place de parking varie en fonction de l’offre et de la demande. Plus cette dernière est bien située, plus elle sera chère.

Une place de parking à Paris coûte entre 20 000 et 30 000 euros. Ce prix peut même augmenter à 50 000 euros pour certains secteurs en déficit de parcs de stationnement publics. En ce qui concerne la province, les prix sont plus raisonnables ; comptez entre 10 000 et 20 000 euros. Nous sommes très loin des prix pratiqués pour l’achat d’un appartement. C’est un investissement à la portée de tous surtout qu’il n’y a pas de travaux à réaliser et qu’il ne nécessite aucun entretien particulier.

Les places de parking donnent accès à une rentabilité élevée proche de 7%. Néanmoins, il faut prendre en compte la fiscalité. Les loyers doivent être déclarés comme revenus fonciers. Si vos revenus locatifs n’excèdent pas 15 000 euros, vous pouvez bénéficier d’un abattement de 30% grâce au régime du micro-foncier.

Attention, surveillez le niveau des charges de copropriété afin d’éviter des mauvaises surprises qui pourraient réduire la profitabilité de votre investissement. De même, n’oubliez pas que votre locataire devra s’acquitter de la taxe d’habitation si le parking est situé à moins d’un kilomètre de son logement. Avec la nouvelle réforme, ce dernier point devrait disparaître prochainement pour la majorité de la population. Une baisse de 30% est prévue pour 80% des foyers qui sont assujettis à cet impôt. C’est environ 17 millions de ménages qui pourront bénéficier de cette réforme. En 2019 et 2020, deux nouvelles réductions de 6,6 milliards d’euros et de 10,1 milliards d’euros viendront supprimer complètement cette taxe pour les foyers concernés.

Quelques conseils pour bien réussir votre investissement dans une place de parking

Il est préférable d’acheter en empruntant. Recourir à un crédit vous permet de profiter de l’effet levier. Avec des taux d’intérêts historiquement faibles, vous pouvez espérer que les mensualités soient proches du loyer convoité. Votre effort d’épargne sera dérisoire.

L’emplacement est la clé de la réussite de votre investissement. Le centre-ville et les zones où l’offre de stationnement est faible sont à privilégier. Ces emplacements sont parfaits car c’est un véritable casse-tête pour trouver une place libre surtout depuis l’aménagement des couloirs de bus et des espaces réservées aux Vélib’.

La place au sein même du parking est aussi à surveiller. Elle doit être assez large pour pouvoir accueillir des grosses voitures et être située à proximité des issues. L’emplacement doit idéalement être éclairé puisque les parkings trop sombres n’inspirent pas confiance à la clientèle. Sachez aussi qu’un box fermé sera plus recherché qu’une place à ciel ouvert.

Enfin, même si ce n’est pas une obligation, prenez la peine de signer un bail détaillant toutes les modalités de location.

Contactez-nous pour en savoir plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.