Vous souhaitez réduire les impôts de votre société ?
27 novembre 2017

Le prélèvement à la source : 5 points pour commencer l’année sereinement.

Le prélèvement à la source : 5 points pour commencer l’année sereinement

Le ministre des comptes publics a annoncé le 13 novembre le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Initialement prévu pour 2018, puis déprogrammé, le prélèvement fera finalement son apparition le 1er janvier 2019 avec une simplification pour les organismes collecteurs. Dans cette version 2.0 du prélèvement à la source, chaque employeur recevra un taux déterminant le pourcentage à prélevé sur le salaire de chaque salarié.

Nous vous proposons un récapitulatif et les explications nécessaires pour que vous puissiez commencer 2019 en toute sérénité.

Le calcul du taux de prélèvement

Le taux de prélèvement dépendra exclusivement de votre déclaration sur le revenu de 2017 qui a été effectué courant mai/juin 2018. Le prélèvement sera automatisé : il se fera à directement sur votre salaire et vous pourrez le trouver clairement sur votre fiche de paie. En 2019, ce taux sera actualisé pour prendre en considération des possibles changements liés à votre déclaration des revenus de 2018.

Attention ! Il est toujours obligatoire de déclarer ses revenus chaque année.

Une possible personnalisation du prélèvement

Suite à votre déclaration de revenus, vous aurez connaissance du taux de prélèvement qui vous sera instauré. Ce taux proposé par l’administration pourra être modifié en faveur d’un taux individualisé à la demande d’un membre du couple pacsé ou marié.

Le taux pourra être dissimulé à son employeur. L’administration, informée par le refus, transmettra à l’employeur un taux par défaut qui est proportionnel au salaire.

Les réductions et les crédits d’impôts

Pas de craintes, les réductions et les crédits d’impôts au titre de don aux associations durant l’année 2018 seront reversés à l’été 2019 lors du solde de l’impôt.

De plus, si vous bénéficiez en 2018 d’un crédit d’impôt « service à la personne », vous recevrez un acompte de 30% début 2019.

Les changements de situation en cours d’année

Il est possible, à tout moment, de changer le taux de prélèvement en cas de modification majeure da sa situation (divorce, licenciement, augmentation de salaire …). Vous pouvez réaliser des simulations sur le site impots.gouv.fr dans le but d’estimer la variation et faire valider votre demande auprès de l’administration.

Par sa nature, le prélèvement s’adaptera aux variations de revenu puisqu’il s’agit d’un pourcentage. Par exemple, le montant du prélèvement augmentera de la même proportion que l’augmentation du revenu. A l’inverse, une diminution du revenu entraînera une baisse proportionnelle du montant du prélèvement. Ainsi, le montant du prélèvement variera automatiquement.

L’impôt sur les revenus de 2018

La question concernant l’impôt sur les revenus de 2018 est toujours en suspens. En effet, l’impôt de 2018 devant être réglé en 2019, nous pouvons légitimement nous demander de quelle façon nous allons devoir le solder. Sera-t-il cumulé au prélèvement de 2019 ? Sera-t-il non imposé ?

Nous aurons plus d’information après la discussion du projet de loi de finances rectificative à l’Assemblée nationale. Nous vous feront un billet pour vous tenir informé.

En savoir plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.