Comprenez enfin la blockchain !
29 janvier 2018
Qu’est-ce que le LMNP ?
12 février 2018

Assurance emprunteur : soyez proactif !

Assurance emprunteur : soyez proactif !

Lorsque vous décidez de faire un emprunt auprès d’un établissement de crédit, il est très souvent obligatoire de souscrire à une assurance emprunteur pour garantir l’emprunt. Cette assurance est une sécurité à la fois pour la famille et l’organisme de crédit puisqu’en cas de décès, chômage, ou invalidité, l’assurance remboursera le crédit.

Néanmoins, une étude menée en 2017 a épinglé les pratiques opaques des banques pour assurer leurs crédits immobiliers. Le rapport dévoile que les tarifs moyens des banques sont plus hétérogènes et plus onéreux que les assureurs alternatifs.

Aujourd’hui, des solutions sont possibles. Si vous voulez en savoir plus, cet article est fait pour vous.

Un secteur juteux pour les banques mais critiqué

Les banques bénéficiant d’un quasi-monopole sur ce secteur (90% de part de marché) ont pu fortement en profiter. Le chiffre d’affaires sur ce marché s’élève à 8,8 milliards d’euros en 2016 pour un taux de marge moyen avoisinant les 40%. Sans surprise, cette situation mène à des services fortement dégradés évoqués lors d’un récent rapport.

Les tarifs de ces assurances ont longtemps été gardé secret par les établissements bancaires mais cette dernière étude les révèlent et pointe du doigt certaines anomalies. En fonction de votre banque, les pratiques sont bien différentes. Ainsi, pour un emprunteur âgé de 46 ans, HSBC est 34% plus cher que la BNP. L’écart peut même atteindre 125% entre l’établissement le plus cher et celui le moins cher pour une personne de 66 ans.

D’après le cabinet BAO, les garanties proposées sont très hétérogènes et ne respectent pas la quinzaine de critères établis par le comité consultatif du secteur financier (CCSF), un organe de la direction générale du Trésor.

Plus grave encore, le rapport ne montre aucune corrélation entre la qualité des assurances et le prix. C’est même parfois l’inverse !

L’Etat a dernièrement pris conscience du problème et a proposé une solution qui débute cette année …

Renégociez vos contrats !

Nombreux sont les français qui n’hésitent pas à renégocier leurs crédits immobiliers afin d’obtenir de meilleures conditions. Depuis peu, vous pouvez aussi faire de même avec les assurances emprunteur. L’amendement « Bourquin » qui a été voté le 8 février 2017 autorise cette année les emprunteurs à renégocier tous les ans leurs contrats d’assurance de prêt.

C’est une véritable avancée puisque la loi précédente, la loi Hamon, était très restrictive. Elle n’autorisait l’emprunteur à changer d’assurance que pendant la première année suivant la souscription du prêt. Le changement se fera sentir dans les poches des Français. Le courtier en ligne Réassurez-moi.fr a évalué les économies à 2,8 milliards d’euros soit 6310 euros en moyenne pour les foyers du pays.

Ainsi, la renégociation de vos contrats doit intervenir dans votre processus de souscription à des crédits. Avantages Finances propose une renégociation professionnelle et de qualité pour vos prêts ou pour tout projet de financement.  Nous travaillons en collaboration avec de nombreuses banques comme le Crédit Agricole, le Crédit Mutuel, la Banque Palatine, le Crédit Foncier et d’autres… afin d’assurer les meilleurs conditions d’emprunts pour vous.

En savoir plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.