Les changements pour votre retraite ! Il faut y penser !
4 décembre 2017
L’IFI, attention au redressement fiscal !
18 décembre 2017

2018 ce qui se prépare ! Budget, énergies, impôts…

5 mesures clés du budget 2018

Le projet de loi de finances pour 2018 voté le 21 novembre par l’assemblée nationale présente les mesures phares qui définiront le paysage fiscal des années à venir. Certains dispositifs comme  la hausse de la CSG et la suppression des cotisations salariales dans le privé apparaissent dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

Petit tour d’horizon de ce qui vous attend avec 5 mesures clés du budget 2018.

La taxe d’habitation

L’une des plus grandes réformes touche la taxe d’habitation.  Une baisse de 30% (soit 3 milliard d’euros) est prévue pour 80% des foyers qui sont assujettis à cet impôt. C’est environ 17 millions de ménages qui pourront bénéficier de cette réforme.

Ensuite, en 2019 et 2020, deux nouvelles réductions de 6,6 milliards d’euros et de 10,1 milliards d’euros viendront supprimer complètement cette taxe pour les foyers concernés. La taxe d’habitation étant un pilier primordial pour les communes, le gouvernement a promis de compenser à l’euro près les pertes pour ces dernières.

L’impôt sur la fortune

L’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) subit lui aussi un important changement et devient l’IFI (impôt sur la fortune immobilière) afin de promouvoir l’investissement dans les entreprises. Alors que l’ISF a rapporté 5 milliards à l’Etat en 2016, les premières estimations estiment un manque à gagner de près de 3,2 milliards d’euros suite à ces modifications.

Pour compenser, des taxes sur des biens de luxe ont été augmenté. Les grands bateaux de plaisance, les voitures de sports et la cession de métaux précieux seront bien plus taxés dans un avenir proche.

La loi Pinel et le PTZ

Ces deux dispositifs extrêmement populaires vont être prolongés mais leur champ d’application est rétréci. La loi Pinel est conservée pour les quatre prochaines années mais réduite aux zones tendues. Pour les autres zones (B2 et C), le logement doit être acheté avant 2018.

Le prêt à taux zéro dans le neuf sera lui maintenu uniquement pendant 2 ans dans les zones B2 et C.

L’énergie

La fiscalité énergétique va être légèrement modifiée dès 2018. La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) va voir son taux augmenter pour passer à 2,6 centimes par litre de gazole chaque année pendant quatre ans. L’objectif étant de la mettre au même niveau que la fiscalité de l’essence.

Par ailleurs, l’Etat veut gagner 3,7 milliards d’euros de plus qu’en 2018 avec l’augmentation de la taxe carbone.

Les économies

La France doit réduire son déficit public afin de de tenir ses engagements européens. Le gouvernement veut faire 15 milliards d’euros d’économies malgré la hausse des dépenses. Pour cela, la moitié sera réalisée dans le périmètre de l’Etat et 5 milliards grâce à la sécurité sociale. Le reste proviendra d’un contrat avec les 319 plus grandes collectivités locales qui seront mises à contribution.

Enfin, le projet de budget va aussi réduire les effectifs 1600 postes : 354 pour l’Etat et 1276 opérateurs.

En savoir plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.